Historique

Les Irlandais à Saint-Lô

1944 - 1946 : L'Hôpital de la Croix-Rouge Irlandaise

Le personnel de l'Hôpital Irlandais en 1946, avec Samuel Beckett
Le personnel de l'Hôpital Irlandais en 1946, avec Samuel Beckett

En 1944, Saint-Lô fut rayée de la carte par les bombardements. Ville martyre du débarquement, la «Capitale des Ruines» n’avait plus d’hôpital. 

La Croix-Rouge irlandaise, fondée en 1939, cherchait une ville qui méritait d’être secourue, et elle décida d’offrir un hôpital à Saint-Lô. Préparé pendant 10 mois à Dublin, arrivé à Cherbourg en 1945, l’hôpital entièrement équipé fut inauguré en avril 1946.

Les nombreux obstacles logistiques et diplomatiques furent surmontés grâce au dévouement de l’interprète et magasinier, Samuel Beckett, plus connu pour son oeuvre littéraire qui lui valut le prix nobel en 1969. Après avoir passé six mois à Saint-Lô, Beckett rentre à Paris bouleversé par ce qu’il a vécu aux côtés du pesonnel de l’hôpital. Il rédige le 10 juin 1946 «The Capital of the Ruins», un témoignage de son expérience, afin de sensibiliser ses compatriotes.

Les Saint-Lois eurent des rapports très chaleureux avec les irlandais de l’hôpital qui durent quitter Saint-Lô fin 1946 malgré les liens amicaux tissés avec la population.

50 ans plus tard, Saint-Lô se souvient...

1994 - 1995 : Les prémices de l'association

1994 : Exposition « Samuel BECKETT, la Capitale des Ruines et l’Hôpital Irlandais » proposée par Alain DUPERRIER, directeur de la médiathèque de Saint-Lô.

1995 : Grâce à l’association SAINT LO ANIMATION LOISIRS, qui accepte d’organiser un Bal en mémoire de l’Hôpital Irlandais, première rencontre avec Marie-Anne THEOT.

Shanaghy

1995 - 2005

JUIN 1995 : création de l’association « SHANAGHY ».
Ce terme irlandais à l’écriture simplifiée, fut suggéré par un jeune Irlandais en stage à Saint-Lô et désigne celui ou celle qui raconte l’histoire.

Les rencontres autour de cette histoire s’entrelacent alors comme les fils sur un métier à tisser…

Les souvenirs de Marie-Anne THEOT sont alors partagés par 

  • les anciens patients de l’Hôpital de la Croix Rouge Irlandaise

  • les membres de l’équipe médicale irlandaise ou leurs proches : Dilly FAHY, sa sœur Kay KIRWAN, son neveu Adam KIRWAN, Phyllis GAFFNEY, sa mère et sa tante, le docteur GUMBRIELLE, fils du médecin anesthésiste qui s’occupa de Maurice LEREBOURG alors en soins intensifs jusqu’au départ des Irlandais…

  • les amis passionnés de culture irlandaise.

7 avril 1996 : célébration à Saint-Lô du 50ème anniversaire de l’inauguration de l’Hôpital Irlandais.

Shanaghy - 1996
Shanaghy - 1996

Juin 1996 : concert de harpes et chant à la Chapelle de la Madeleine, Saint-Lô.

 

Juin 1997 : à l’initiative de Cate Barron, concert « musiques de compositrices » d’abord à l’église du Hommet d’Arthenay et à l’église St-Jean Eudes de Saint-Lô, puis à l’université de Dublin.

 

Octobre 1998 : le LIVRE D’OR comptant plus de 500 témoignages de reconnaissance et d’amitié est remis à la Croix Rouge Irlandaise à DUBLIN.

 

Printemps 1999 : parution du livre de Phyllis GAFFNEY, HEALING AMID THE RUINS, the Irish Hospital in Saint-Lô, suivie d’une dédicace à St-Lô.

 

18 juin 2005 : anniversaire de madame THEOT dans les salons de l’Hôtel de Ville, le Maire lui remet la médaille de la Ville pour ses cent ans et en remerciement de son engagement pour la mémoire de l’Hôpital Irlandais.